×
S'authentifier

Mot de passe oublié ?
Mot de passe perdu ?

Pour recevoir un nouveau mot de passe, saisissez votre adresse email puis cliquez sur « Récupérer ».

Annuler

L'INDICATEUR D'ANOMALIE

Pour investir en connaissance de cause

CLASSEMENT DES ACTIONS PAR NIVEAU D'ANOMALIE

Quand on parle d'action normale / anormale, il est plus juste de parler d'action ayant un "comportement normal / anormal", en l'occurrence sur les 20 derniers jours.
Du coup, qu'est ce qu'un "comportement normal" en Bourse ?
Nous considérons comme "normal", l'évolution moyenne des plus grosses capitalisations de la Bourse de Paris. En d'autres termes, l'indice CAC40 fait référence.

Si depuis 4 semaines le CAC n'a fait que baisser alors que l'action que vous avez en portefeuille, n'a fait que grimper, alors elle a un comportement "anormal", sous-entendu par rapport aux évolutions des grosses actions du marché parisien qui drainent 80 % des capitaux. Mais attention, "anormal" ne signifie pas "à l'opposé" : le CAC peut monter doucement, si votre action monte très fort, son cours évolue de façon anormale...

Comment mesurer l'anomalie d'une Action ?

Pendant longtemps le coefficient de corrélation a été l'instrument de prédilection de mesure du niveau de liaison entre deux actions. Si la simplicité de cet outil peut séduire, il ne faut pas en oublier ses limites. En l'occurrence, deux actifs peuvent être très corrélés, mais diverger très fortement dans le temps.
Pour les investisseurs qui veulent faire du pair trading (Long sur une action et Short sur une autre), ou parier sur un retour à la moyenne d'une action dont le cours divergerait trop (à la hausse ou à la baisse), la corrélation n'est pas suffisante et peut aboutir à de graves erreur d'appréciation.
Dans ces cas de figure, mieux vaut calculer le niveau de co-intégration des actions. La coïntégration mesure plus précisément les interactions entre deux séries, ce qui traduit leur capacité à se suivre dans le temps.
Deux actifs fortement coïntégrés par le passé, qui se mettent à s'éloigner l'un de l'autre, devraient, en théorie, avoir tendance à se rapprocher dans les prochains jours.
L'indicateur d'Anomalie que nous avons développé permet donc de classer les actions suivant leur niveau de normalité par rapport au CAC40. Toutes les actions qui suivent peu ou prou les mouvements du CAC40 sont regroupées dans la catégorie de Niveau 1. Toutes celles qui ont un comportement atypique, différent de celui du CAC40, appartiennent au Niveau 5.

Notation de l'anomalie d'une action

Voici donc le classement des 572 valeurs de la Bourse de Paris, regroupées en 5 classes, de la plus normale à la plus anormale :

Niveau 1

On compte 145 actions d'anomalie de niveau 1 aujourd'hui.
Toutes les valeurs de cette catégorie ont eu une évolution semblable à celle de l'indice CAC 40 au cours des 20 derniers jours de cotation.

Voici quelques exemples :
Niveau 2

128 titres font partie de ce compartiment. Leur comportement ces 20 derniers jours a commencé à différer de celui du CAC40.

Voici quelques exemples :
Niveau 3

La corrélation et la coïntégration entre le CAC40 et ces 133 actions sur les 20 derniers jours n'est pas franchement évidente.

Voici quelques exemples :
Niveau 4

Toute les actions à ce niveau d'anomalie ont un cours qui a divergé, à la hausse ou à la baisse, par rapport à l'indice de référence qu'est le CAC40. Aujourd'hui 111 actions sont concernées sur les 572 de la Bourse de Paris.

Voici quelques exemples :
Niveau 5

On compte actuellement 55 actions ayant connu une évolution anormale sur les 20 derniers jours. Leur progression n'est pas forcément à contre tendance mais les mouvements de ces titres semblent indépendants du marché parisien.

Voici quelques exemples :

Que faire de ces anomalies boursières ?

Des anomalies de marché se forment tous les jours. Il suffit de les détecter pour les arbitrer et en tirer profit.
Voici quelques exemples d'opportunités :

  • une action qui a peu performé (Niveau de performance 1 ou 2) et qui se situe à un niveau d'anomalie 4 ou 5, devrait en théorie, rattraper son retard, car cette sous performance est anormale, sauf si bien sûr elle s'explique par des éléments fondamentaux indéniables.
  • une action qui a très bien performé (Niveau de performance 4 ou 5) et qui se situe à un niveau d'anomalie 4 ou 5, devrait en théorie, corriger son excès d'optimisme, car cette sur performance est anormale, sauf si bien sûr elle peut s'expliquer par des éléments fondamentaux et/ou un contexte particulièrement favorables.

Les prévisions boursières de nos algorithmes peuvent justement permettre de rapidement faire le tri dans ces catégories d'actions, pour prendre des décisions d'investissement purement mathématiques.