Pour bien investir en bourse, il faut comprendre le fonctionnement des marchés financiers.

Comprendre pour mieux investir en bourse

Pour tout apprendre de la Bourse, comment ça marche, comment investir pour certains, comment jouer pour d’autres, et surtout, comment gagner, nous vous proposons un petit didactique, organisé en 5 grands chapitres.
La plupart des éléments sont faciles à comprendre et conviennent à tous les néophytes et les investisseurs débutant en Bourse.
Certains articles sont plus pointus, plus techniques, et répondront aux questions d’investisseurs avertis.
Le fonctionnement de la Bourse est simple.
Et pourtant, peu d’investisseurs ont investi du temps pour bien le comprendre.
Au final, beaucoup d’intervenants, aussi bien particuliers que professionnels, pensent avoir compris comment fonctionnent les marchés boursiers, et beaucoup sont dans l’erreur.
Leur jugement et leurs analyses sont biaisés par de fausses croyances fortes, qui sont d’ailleurs très souvent relayées sur de nombreux forums boursiers.

Si vous êtes en train de lire ces premières lignes, félicitations !
Nous ne pouvons que vous encourager dans votre démarche et espérons sincèrement que ce petit guide boursier vous aidera dans votre apprentissage.
Si vous avez des questions ou si vous pensez qu’il manque un article, n’hésitez pas à nous contacter pour nous faire part de vos remarques, nous ne manquerons pas de vous répondre sous 48 heures.
Bonne lecture et... bons investissements !

LA BOURSE DE PARIS

Avant de rentrer dans le vif du sujet, il est indispensable de définir ce qu’est un marché financier et plus spécifiquement, ce qu’est un marché boursier. Nous verrons qu’il existe différents types de marchés et que chacun a son propre mode de fonctionnement.
C’est un préambule important qui permet de bien situer la Bourse de Paris dans son environnement, à la fois économique et réglementaire.
Dans cette partie vous apprendrez comment fonctionne la Bourse de Paris, quel est son rôle ou plutôt quels sont ses rôles, comment la Bourse de Paris assure une partie du financement des entreprises et comment la spéculation fait battre le coeur de l’économie mondiale.
Enfin, il est impossible d’aborder la Bourse de Paris sans parler du CAC 40, c’est pourquoi nous vous proposerons un focus sur les indices boursiers. Combien y-a-t-il d’indices boursiers, comment sont-ils composés et calculés, quels sont leurs intérêts pour les investisseurs etc. Afin de dresser un panorama aussi exhaustif que précis de la Bourse de Paris, nous présenterons également les principaux indices boursiers français, par capitalisations et par secteurs.

LES ACTEURS EN BOURSE

Une fois les règles et les mécanismes assimilés, il conviendra de présenter les différents intervenants sur les marchés boursiers, personnes physiques ou morales. On distingue généralement 4 grands types d’intervenants :

  • les émetteurs de produits boursiers : qui ont besoin de capitaux ou qui se nourrissent simplement du besoin de couverture et / ou de spéculation de leurs clients ;
  • les investisseurs, qui disposent de capitaux et qui souhaitent les placer, les investir, voire les jouer en Bourse ;
  • les intermédiaires, qui facilitent les échanges d’une part entre émetteurs et investisseurs, et d'autre part entre les investisseurs eux-mêmes ;
  • les régulateurs, qui veillent au bon respect des règles des marchés financiers, afin que chaque investisseur dispose de la même connaissance du marché.

Ce chapitre vous permettra de comprendre qui achète/vend à qui, qui gagne de l’argent en Bourse et qui en perd... Et vous verrez qu’il existe de nombreux produits boursiers pour y parvenir !

LES PRODUITS BOURSIERS

Les actions sont les produits boursiers les plus connus du grand public parce que ce sont les produits les plus anciens et parce qu’ils servent de base à de nombreux autres produits financiers, comme les dérivés. Nous leur consacrons donc une part importante dans ce chapitre, qui abordera entre autres les caractéristiques principales d’une action, les différents modes de cotation, ainsi que les principaux évènements qui peuvent affecter le cours d’une action.
Les obligations et les bons de souscriptions sont des supports d’investissement qui peuvent avoir un intérêt et qui sont pourtant mal connus du public, il est donc utile de les connaître pour juger de l’opportunité d’en avoir dans votre portefeuille.

Si les OPCVM avaient la cote à une certaine époque, ce sont maintenant les trackers et les ETF qui sont très prisés par les investisseurs.

Ce sont de nouveaux supports de diversification et nous verrons quels sont leurs avantages, leurs inconvénients, et les différences qui peuvent exister entre eux.
Enfin nous aborderons l’univers impitoyable des produits dérivés. Aussi surprenant que cela puisse paraître, la Bourse est devenue, grâce aux produits dérivés, l’un des secteurs les plus créatifs au monde, grâce aux quants et aux mathématiques. Il en existe tellement qu’il est parfois difficile de s’y retrouver. Comment les reconnaître ? Faut-il se laisser séduire et en acheter ?
Si vous vous demandez sur quel produit investir en bourse, ces articles sont faits pour vous : ils vous aideront à les démystifier et à mieux les comprendre pour repérer ceux qu’il faut retenir pour diversifier votre portefeuille ou au contraire ce qu’il faut à tout prix éviter pour ne pas se faire piéger.

INVESTIR EN BOURSE

Nombreux sont les petits épargnants qui se demandent comment faire pour commencer à investir en Bourse. Mais avant de répondre à cette question, il faut déjà savoir si vous avez des moyens financiers suffisants pour investir en Bourse, sans mettre en péril votre épargne, et dans l’affirmative, quelle part de vos actifs vous êtes prêts à allouer à ce type d’investissement. Ces premières questions très basiques doivent vous aider à dresser ce qu’on appelle votre "profil d’investisseur". Nous verrons les différents types de profils d’investisseurs qui existent et les variables qui permettent de les classifier.

Si les tests sont concluants et confirment que vous pouvez diversifier vos placements avec des placements boursiers, nous verrons comment ouvrir un compte Bourse, à moindre frais et avec le moins de risques possibles.
Une fois votre PEA ou votre compte titres ouvert, il vous faudra apprendre à passer des ordres en Bourse et à choisir le type d’ordre le plus adapté à la situation. Il sera donc nécessaire de comprendre comment fonctionne un carnet d’ordre, notamment pour apprendre à lire toutes les informations qui peuvent s’y cacher.
Enfin, nous présenterons plusieurs stratégies de trading à court, moyen ou long terme, automatiques, semi-automatiques ou manuelles, qui vous permettront de gérer un portefeuille boursier de façon sereine.
La dernière partie de ce chapitre sera consacrée à la fiscalité des plus values boursières, sachant que comme la fiscalité évolue très vite, il est vivement conseillé de consulter un fiscaliste qui sera plus à même de vous délivrer de l’information à jour.

ANALYSER LA BOURSE

Depuis l’origine de la Bourse, les investisseurs, traders et spéculateurs en tous genres ont cherché des moyens d’analyser des cours de bourse pour anticiper les évolutions futures. La littérature étant abondante, nous présenterons les principales techniques d’analyses boursières :

  • l’analyse graphique, aussi appelée analyse chartiste, se base sur l’observation de figures réalisées par les cours et fait l’hypothèse que certaines "patterns" se répéteraient inlassablement dans le temps, avec les mêmes conséquences de hausse ou de baisse pour l’action. Repérer ces configurations particulières permettrait donc d’anticiper les mouvements futurs, haussiers ou baissiers, avec des objectifs de cours relativement précis.
  • l’analyse technique repose sur l’analyse d’indicateurs techniques calculés à partir des cours et / ou des volumes des actions. S’il existe des milliers d’indicateurs techniques, chacun ayant des avantages et des inconvénients, ils partagent tous la même caractéristique : ils sont tous en retard et ne font que filtrer l’information des X dernières cotations. L’analyse technique ne propose pas de méthode pour calculer des objectifs de cours.
  • l’analyse fondamentale s’appuie sur l’analyse des bilans et des comptes de résultat de l’entreprise pour déterminer une "fair value", alias "prix juste" de la société. Sous l’hypothèse d’un marché efficient, le cours de l’action devrait donc converger vers ce prix... A supposer que ce prix théorique soit réellement juste, et que le marché soit réellement efficient.

Nous verrons qu’il existe de nombreux logiciels boursiers qui intègrent tout ou partie des ces différentes analyses, et que de nombreux conseillers financiers les utilisent pour conseiller leurs clients et / ou piloter des fonds sous mandat.
Dans la réalité la majeure partie de ces analyses, seules, échouent à prédire de façon pérenne le comportement d’une action.
Ce chapitre se terminera par la présentation de méthodes dites "Big Data", que nous utilisons chez Botraiders depuis de nombreuses années pour nos prévisions boursières, qui nécessitent à la fois beaucoup de données, des algorithmes évolués, et une importante puissance de calcul. Prévoir le futur est possible, sur certaines actions plus que d’autres et à certains moments plus que d’autres.