La dématérialisation des marchés financiers et l’essor de l’outil informatique ont créé un environnement favorable pour le développement d’outils d’aide à la prise de décision dans le domaine de la bourse. Les logiciels informatiques dédiés à la bourse sont nombreux : du simple logiciel de représentation des cours d’un actif boursier au robot de trading automatique en passant par les logiciels permettant de créer ses propres indicateurs techniques. L’investisseur peut être déboussolé par cette profusion de logiciels de bourse. Voici un rapide aperçu de l’offre actuelle et de quelques logiciels de trading bien connus de tous les traders.

Qu’est ce qu’un logiciel boursier ?

Ce que les traders appellent un "logiciel boursier" recouvre un spectre assez large de programmes et logiciels informatiques dédiés à l’investissement en bourse.
Leur diversité et la multitude de fonctionnalités qu’ils offrent rend tout comparatif compliqué à réaliser. Au demeurant, à partir d’un certain niveau d’expertise, certains logiciels apparaissent comme incontournables.
Voici un panorama des différents types de logiciels de bourse qu’il existe aujourd’hui sur le marché.

Les logiciels de visualisation : pour représenter les cours

Les logiciels boursiers les plus basiques permettent simplement d’importer le cours d’un actif (action, indice, etc.) et de le visualiser sous différentes formes : chandeliers japonais, courbe, graphique en barre, etc. Avec ce type de logiciel, il est parfois possible de tracer des droites de tendances et de faire des annotations mais on peut rarement faire plus.
Ces logiciels boursiers sont gratuits en raison de leur très faible valeur ajoutée et sont souvent intégrés dans les pages web de portails boursiers. Ils sont directement accessibles en ligne et proposent quasiment tous des cotations de cours en temps réel.
Il y a quelques années encore les cours gratuits étaient diffusés avec 15 mn de différé mais beaucoup de sites affichent maintenant gratuitement les cotations en direct.

Pour qui ?
Ce type de logiciel est idéal pour débuter en bourse. Ils permettent de se familiariser avec les modes de représentations des cours et des volumes, qui sont très spécifiques au secteur de la bourse. Comme la plupart de ces logiciels boursiers sont gratuits, ils sont accessibles à tous les apprentis boursicoteurs qui veulent apprendre à jouer en bourse.

Des logiciels plus techniques : calculer et afficher des indicateurs

Il s’agit d’une catégorie de logiciels boursiers un peu plus évolués qui offrent des outils d’analyse technique. Ils intègrent généralement les indicateurs les plus courants comme les moyennes mobiles, le RSI, la MACD, etc. Les paramètres de ces indicateurs sont modifiables par l’utilisateur, ces fonctionnalités minimales sont toutefois suffisantes pour envisager de trader un actif avec un minimum d’aide à la décision. Il est également possible de tracer des résistances / supports ainsi que des canaux d’évolution à même le graphique.
Ces outils sont en général fournis gratuitement, notamment par les brokers.

Pour qui ?
Ces logiciels d’analyse technique correspondent tout à fait pour des investisseurs ayant déjà quelques notions en bourse et qui sont férus d’analyse graphique et technique.
Ils sont idéal pour suivre les cours de bourse et pour intervenir sur des zones bien déterminées. Il est d’ailleurs souvent possible de paramétrer des alertes sur franchissements / croisements de différents indicateurs.

Les logiciels de gestion de portefeuilles

Pour apprendre à boursicoter et se familiariser avec le trading en ligne, certains logiciels boursiers proposent un module de gestion de portefeuille boursier, ce qui permet de suivre le cours de bourse de vos placements. Les débutants commencent évidemment en virtuel, en mode simulation, avant de basculer en réel suivant leur niveau de réussite.
Ce genre de logiciel est surtout intéressant pour découvrir la notion de Prix de Revient Unitaire (PRU), qui correspond au prix d'achat de l'action, intégrant les frais de courtage de votre courtier. C'est également un bon moyen de comprendre l'intérêt de diversifier son portefeuille en bourse.
Mais attention aux déconvenues, passer d'un compte démo au réel réserve toujours des surprises !

Les logiciels pour tester des stratégies de trading

Il s’agit de logiciels boursiers dérivés de solutions professionnelles. Ces logiciels permettent non seulement d’utiliser les indicateurs techniques les plus courants, mais ils permettent aussi de personnaliser ces indicateurs techniques, voire de créer vos propres indicateurs : inutile de savoir programmer, les concepteurs de ces logiciels mettent à votre disposition des pseudo-langages de programmation de haut niveau, facile à comprendre, qui permettent de laisser libre cours à votre imagination et de coder à peu près n’importe quel indicateur.
Ils proposent aussi des services d’alerting basés sur le franchissement de seuils sur certains indicateurs ou sur des combinaisons d’indicateurs.
PROREALTIME est en ce sens un must que de nombreux traders utilisent.

Exemple de graphique réalisé avec le logiciel boursier Prorealtime
Capture d'écran du logiciel ProRealTime sur le cours de l'indice IBEX35

Avec ces logiciels, il est surtout possible de backtester vos propres stratégies de trading afin de s’assurer de leur rentabilité, mais attention : les performances passées ne préjugent pas des performances futures ! De nombreux investisseurs tombent dans le piège de la sur optimisation et s’empressent de trader en réel des stratégies très rentables sur le passé, qui s’écroulent dès qu’elles sont en live...

Certains logiciels comme METATRADER4 proposent en plus une plateforme de trading collaborative. Leurs clients peuvent décider de partager leurs stratégies afin que d’autres clients en profitent. C’est un concept séduisant mais qui ne doit pas pour autant faire oublier les risques de sur optimisation qui sont bien réels.

Il ne faut pas négliger les risques de sur optimisation lors de l'utilisation d'un logiciel boursier en backtest
Exemple d’une stratégie suroptimisée qui s’écroule

Le fonctionnement de ces logiciels nécessite un environnement informatique particulier : ordinateur puissant, connexion internet haut débit (fibre, ADSL 2+), etc.
Ces outils ne sont pas gratuits et peuvent même coûter très cher. Il faut en outre souvent ajouter au prix de leur licence, le prix des flux boursiers de cotations, sans compter le coût d’acquisition, qui correspond au temps nécessaire à une bonne prise en main.

Pour qui ?
Ces outils sont plutôt réservés à des experts, des professionnels ou à des passionnés de la bourse, qui ont en commun trois caractéristiques indissociables :

  • ils disposent de ressources financières suffisantes justifiant l’utilisation de tels outils
  • ils ont du temps à y consacrer
  • ils ont l’envie d’y passer du temps

LISTE DES PRINCIPAUX LOGICIELS BOURSIERS

Pas besoin de formation en trading pour utiliser un logiciel de bourse. En revanche, certains logiciels offrent la possibilité de coder dans un méta langage propriétaire, ce qui est puissant mais qui nécessite un certain temps d'apprentissage incompressible.
Que vous fassiez du trading long terme, du swing trading, du day trading, ou de l'intraday en mode scalper agressif, la plupart des softwares ci-dessous vous conviendront. Aucun n'est vraiment spécialisé sur un type de trading en particulier.
Il faut juste savoir que les plus vieux logiciels de bourse sont encore souvent à télécharger.
Ceux qui ont su évoluer proposent aussi une version en ligne ainsi que des applications pour téléphones et tablettes.

  • Merops
  • Waldata
  • Aldexia
  • Axial Finance
  • Metastock
  • Metatrader4
  • Tradestation (édité par le broker éponyme)
  • ProrealTime (affilié avec IG Markets)

Attention à certains logiciels comme Xtrade qui sont en fait des logiciels de trading de CFD proposés par des brokers étrangers, installés à Chypre ou dans d'autres endroits exotiques.

Si maintenant vous vous demandez quel est le meilleur logiciel de Bourse, nous recommandons sans hésiter ProrealTime. Il convient aussi bien aux débutants qu'aux traders confirmés, qui souhaitent développer leurs propres indicateurs, backtester des stratégies ou tout simplement disposer d'une interface de trading efficace et agréable.

UN MOT SUR LE TRADING AUTOMATIQUE

Apprendre à trader pour devenir trader prend des années. Mais aujourd'hui les gens veulent tout, tout de suite (et si possible pas cher et de qualité).
Beaucoup d'investisseurs néophytes pensent ainsi qu'il est possible de gagner en bourse sans rien faire.

Pour attirer toujours plus de petits particuliers, de nombreux brokers peu scrupuleux proposent à leurs clients des "robots de trading" avec des performance impressionnantes.
Présentés sous la forme d’automates de trading, de robots, d’algorithmes boursiers, de robots advisors, de trading algorithmique ou plus pompeusement Evolutionary Algorithms (EA), le message qu’ils véhiculent est toujours le même : vous allez être millionnaire !
La clientèle qu’ils visent est celle des petits particuliers crédules, qui ne connaissent pas grand chose à la bourse, qui souhaitent rapidement gagner de l’argent et si possible, sans rien faire. Ces brokers spéculent sur deux valeurs sures : la cupidité et la fainéantise.
Attention donc aux arnaques sur ces robots de trading, quels que soient les avis ou commentaires élogieux que vous ayez pu lire sur le web : beaucoup d’avis sont faux !
Si en plus la société qui commercialise ces algos est un broker sur le forex ou sur les options binaires, il n’y aura aucun doute à avoir sur le sujet...

L’avis des Botraiders

L’informatique a permis des avancées indéniables dans le domaine boursier. Toutefois, les logiciels les plus intéressants et les plus performants restent non seulement les plus difficiles à prendre en main, même pour un trader averti, mais ils sont aussi les plus onéreux. Et c’est sans compter le temps qu’il faudra passer pour calibrer au mieux l’ensemble des paramètres et les longues heures de backtest pour s’assurer de la rentabilité des stratégies et surtout, de leur pérennité dans le temps.
Nos algorithmes d’intelligence artificielle dépassent largement le cadre des logiciels boursiers classiques : ils ont la particularité de pouvoir brasser des milliers de variables pour identifier celles qui sont réellement pertinentes dans une optique de prédiction et réalisent des prévisions assorties d’un certain degré de confiance. Cette approche probabiliste fournit aux investisseurs une aide à la décision purement mathématique, à forte valeur ajoutée.